Ouvrage à paraître (disponible pour édition)

Mémoire des dieux en-allés
Itinéraire philosophique québécois 1957-2010
        
Il n’y a pas si longtemps, la laïcité nous apparaissait comme une valeur indissociable du troisième millénaire. Nous sommes d’autant plus surpris par la résurgence mondiale du religieux.

Dans cette mouvance qui anime nos débats relayés par les médias sociaux, les citoyens prennent parole pour faire valoir leur vision du monde. Très souvent les opinions exprimées, tant par les croyants que les athées, sont présentées comme des vérités immuables.

Ce nouveau dogmatisme serait-il le plus grand obstacle au défi de vivre ensemble?

Dans son dernier ouvrage, intitulé Mémoire des dieux en-allés, Michel Pruneau propose un journal philosophique, souvent drôle, parfois tragique, qui entraîne le lecteur dans une exploration originale des différentes croyances qui ont façonné la société québécoise entre 1957 à 2010.

Le récit, enraciné dans le Québec religieux et autoritaire des années 60, permet de revisiter les idées qui présidaient aux destinées de chaque individu. En plongeant dans les différents courants de pensée qui ont traversé le Québec des cinquante dernières années, nous accompagnons l’auteur dans l’exploration des nouvelles libertés rendues possibles par une société qui s’ouvre à la diversité.

À une époque où la laïcité est devenue un enjeu majeur des démocraties, Mémoire des dieux en-allés fait œuvre utile en présentant le doute comme une valeur indissociable des communications humaines. À travers un récit vibrant et dépouillé de concepts abstraits, cet ouvrage qui ne se prend pas au sérieux invite croyants et non-croyants à considérer les défis existentiels humains comme un véritable dénominateur commun.